accueil

Flux RSS

Au hasard

 


American Whirehair : Standard officiel LOOF


photo-chat-American-Whirehair.jpg

Couleurs reconnues

Catégorie: traditionnelle
Division: toutes
Couleur : toutes sauf chocolat, cinnamon et fawn

Mariages autorisés

- American whirehair (American Shorthair poil dur)
- American Shorthair

Description générale

L'American Wirehair est un chat caractérisé par sa fourrure composée de poils crépus et de poils crochetés à leur extrémité. Résultat d’une mutation dominante spontanée, apparue dans la région de New York en 1967, cette race est aujourd’hui une variété de l’American Shorthair avec laquelle elle est reproduite depuis sa découverte.
De taille moyenne avec un corps athlétique, l’American Wirehair a gardé le côté authentique de ses ancêtres, chats de ferme américains, gardiens des récoltes et chasseurs de souris. L’équilibre est primordial chez ce chat rustique. Toute exagération morphologique qui viendrait troubler son potentiel physique est à rejeter.
Le corps doit être puissant, avec une poitrine et une avant-main bien développées, spécialement chez les mâles. La tête est large, avec des joues particulièrement fortes. Le nez et la face sont moyennement courts, avec des yeux et des oreilles largement espacés. Le museau doit avoir un aspect carré sans être trop court.

Tête : de taille moyenne par rapport au corps, la tête, vue de face, est à peine plus longue que large avec des joues bien pleines qui lui donnent une expression douce et ouverte. Le nez est moyennement court et de même largeur sur toute sa longueur. Vu de profil, le crâne est arrondi et l’attache du nez marque un stop adouci.

Museau : caractéristique de la race, le museau, sans être extrêmement court, est bien marqué et carré. La mâchoire, solide et puissante doit donner l’impression de pouvoir saisir une proie. Le menton est fort.
Yeux : de taille moyenne à grande, les yeux sont arrondis et placés légèrement de biais. La couleur, brillante et lumineuse, doit correspondre à la couleur de base de la robe.

Oreilles : de taille moyenne, les oreilles ne sont pas trop ouvertes à la base. Légèrement arrondies au bout, elles sont bien espacées l’une de l’autre.

Encolure : élément important dans l’équilibre général du chat, l’encolure est de longueur moyenne et musclée.

Corps : de format semi-cobby, le corps est rectangulaire et puissamment construit. La poitrine est bien ouverte. Les épaules et les hanches, de même largeur, sont légèrement arrondies. Le dos est droit et large. L’ossature est forte.

Pattes : dotées d’une ossature robuste et d’une musculature puissante, les pattes, bien parallèles entre elles, sont de longueur moyenne.

Pieds : les pieds sont ronds, avec des pelotes consistantes.

Queue : épaisse à la base et de longueur moyenne, la queue va en s’affinant légèrement jusqu’à un bout arrondi.

Robe et texture : en anglais, le mot wirehair signifie littéralement « à poil dur », ce que l’on comprend aisément quand on observe la fourrure « fil de fer » si particulière de ce chat. La fourrure de l’American Wirehair est composée de poils crépus, de poils pliés ou froissés et de poils munis d’un crochet à leur extrémité, appelé « hook ».
De la combinaison de tous ces poils résulte une texture au toucher unique, à la fois élastique, dense et rugueux. L’effet d’ensemble est plus important que la modification de chaque poil. La qualité d’une fourrure d’American Wirehair s’estime donc en caressant le chat et non en examinant ses poils un par un. Les poils des oreilles et des moustaches sont frisés. La fourrure ne doit avoir aucun signe de crantage qui puisse évoquer un poil de Rex.

Pénalités

Oreilles longues, pointues ou trop rapprochées.
Encolure épaisse.
Queue trop fine, trop courte ou en forme de fouet.
Robe longue ou pelucheuse.
Correspondance incorrecte entre la couleur des yeux et celle de la robe.
Tout déséquilibre entre une partie du corps et les autres.

Refus de tout titre

Taches blanches chez les chats non particolores.
Robe incorrecte.
Apparence trop proche de l’Exotic Shorthair (par exemple : fourrure longue et mousseuse, stop très marqué, yeux globuleux, etc.)
Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.


Publié dans la rubrique: Standards loof facebook.gif  tweeter.png Recommander cet article à un ami
pas de commentaires

Ecrire un commentaire


Votre adresse mail ne sera pas communiquée à des tiers.

badge facebook Booba le chat

Boobalechat fait ses courses sur
zooplus